Étiquette de table à travers le monde : les points clés pour ne pas faire d’impair

Étiquette de table à travers le monde : les points clés pour ne pas faire d’impair

L’étiquette de table est un ensemble de règles et de coutumes qui régissent notre comportement lors des repas, que ce soit en famille, entre amis ou dans le cadre professionnel. Elle varie considérablement d’un pays à l’autre et il est parfois difficile de s’y retrouver lorsqu’on voyage ou que l’on reçoit des convives étrangers. Dans cet article, nous allons découvrir quelques-unes des principales différences en matière d’étiquette de table autour du monde.

États-Unis et Europe : l’art de la discrétion

États-Unis et Europe : l’art de la discrétion

Aux États-Unis et en Europe, l’étiquette de table est généralement assez similaire. Les règles sont plutôt discrètes et tiennent en grande partie au respect des autres convives. Par exemple, il est mal vu de parler la bouche pleine, de se curer les dents à table ou de mettre ses chaussures sur une chaise. Les conversations doivent être cordiales et éviter les sujets qui pourraient provoquer des tensions.

Manger avec les mains ou les couverts ?

Dans ces régions du monde, il est courant de manger avec des couverts, même si certains aliments comme le pain, les frites ou les sandwichs peuvent être mangés avec les mains. En revanche, la façon de tenir les couverts peut varier légèrement. Ainsi, les Américains ont tendance à ne tenir leur couteau que lorsqu’ils coupent un aliment, tandis qu’en Europe, il est d’usage de le garder en main tout au long du repas.

Asie : des traditions millénaires

Asie : des traditions millénaires

L’étiquette de table asiatique diffère grandement de celle des pays occidentaux. Les baguettes sont l’ustensile principal dans de nombreux pays comme la Chine, le Japon ou la Corée du Sud, et leur utilisation obéit à des règles strictes. Par exemple, il est mal vu de planter ses baguettes verticalement dans son bol de riz, car cela rappelle les bâtonnets d’encens utilisés lors des funérailles.

Le respect de l’aîné et le partage des plats

Dans plusieurs pays d’Asie, notamment au Japon et en Corée, le respect de l’aîné est primordial lors des repas. Ainsi, il faut attendre que la personne la plus âgée commence à manger avant de pouvoir commencer soi-même. De même, il est courant de partager les plats et de se servir directement dans ceux-ci avec ses baguettes.

ARTICLE EN RELATION :   Voyager en solo : astuces pour manger sainement et profiter pleinement

Afrique et Moyen-Orient : convivialité et générosité

Afrique et Moyen-Orient : convivialité et générosité

L’étiquette de table en Afrique et au Moyen-Orient met souvent l’accent sur la convivialité et la générosité. Dans de nombreux pays africains, il est ainsi d’usage de manger avec les mains, en utilisant du pain comme ustensile pour attraper les aliments. Au Maroc, par exemple, on se sert du pain pour prendre la nourriture dans les plats communs placés au centre de la table.

Se laver les mains et enlever ses chaussures

Dans plusieurs pays d’Afrique et du Moyen-Orient, il est important de se laver les mains avant et après le repas, car elles sont directement en contact avec les aliments. De plus, il est souvent demandé d’enlever ses chaussures avant de s’asseoir à table, afin de respecter la propreté des lieux.

Amérique latine : une étiquette de table chaleureuse

Amérique latine : une étiquette de table chaleureuse

En Amérique latine, l’étiquette de table est généralement plus informelle que dans les autres régions du monde. On accorde une grande importance à la convivialité et à la bonne humeur lors des repas. Toutefois, certaines règles sont à respecter, comme ne pas mettre ses coudes sur la table ou éviter de manger bruyamment.

Les boissons et le partage des plats

Il est courant de partager les boissons et les plats en Amérique latine, notamment lors des repas festifs. Les convives passent ainsi les bouteilles, carafes et plats les uns aux autres, dans un esprit de partage et de camaraderie. Il est également fréquent de trinquer en levant son verre et en prononçant un toast, comme « ¡Salud ! » en espagnol ou « Saúde ! » en portugais.

L’étiquette de table varie considérablement d’un pays à l’autre et il est important de se renseigner sur les coutumes locales avant de s’asseoir à la table d’une famille ou de participer à un repas professionnel à l’étranger. En général, le respect des autres convives, la discrétion et la propreté sont des valeurs universelles qui permettent de ne pas commettre d’impair lors d’un repas à travers le monde.

ARTICLE EN RELATION :   Comment combattre le décalage horaire à coup de fourchette ?
Notez cet article

Voir les autres articles en relation